Les avantages du cannabis médical pour le traitement de la maladie d'Alzheimer

Le cannabis médical est une alternative pour les patients atteints d'Alzheimer, lorsque les premiers produits à base de cette plante ont été autorisés par Anvisa à entrer dans le pays. Depuis lors, la demande de ce médicament n'a fait qu'augmenter, grâce à ses effets positifs dans le traitement de la maladie et de ses symptômes. Découvrez quelques avantages du CBD sur l'alzheimer.

Traitement potentiel pour ralentir la progression de la maladie (à l'étude)

Certaines molécules présentes dans le cannabis pourraient aider à contrôler la production de la protéine bêta-amyloïde. Il s'agit de l'une des composés responsables de la progression de la maladie d'Alzheimer, en plus de réduire la neuroinflammation, protégeant ainsi les neurones contre le vieillissement cérébral. Ainsi, les cannabinoïdes peuvent être indiqués pour prévenir et traiter les maladies neurodégénératives. C'est la conclusion d'études scientifiques précliniques publiées, par exemple, dans de nombreuses revues sur les bienfaits du CBD. Vous pouvez toutefois découvrir ici plus d'informations sur le CBD.

Aider au traitement d'autres conditions médicales qui vont de pair avec la maladie

Outre la pathologie elle-même, des études scientifiques prouvent que la thérapie cannabinoïde peut traiter d'autres symptômes. En effet, le CBD peut traiter les conditions médicales qui accompagnent généralement les patients atteints de maladies neurodégénératives, comme l'anxiété, la dépression, l'insomnie et la douleur chronique.

Améliore la qualité de vie

Selon plusieurs rapports des médecins de renoms à travers le monde, les patients atteints de la maladie d'Alzheimer, en plus de perdre la mémoire, perdent aussi beaucoup de qualité de vie à cause de la maladie. Par ailleurs, cela peut être atténué par un traitement au cannabis médicinal. Comme le potentiel thérapeutique du médicament est large, il peut favoriser une meilleure qualité de vie. Il peut ainsi améliorer l'humeur, en laissant les patients plus calmes, moins agités et agressifs, plus volontaires et participatifs. Il peut également y avoir une amélioration de la cognition en général chez tout patient atteint de cette pathologie.