Abcès mammaire : tout savoir sur cette infection du sein

Différent de l’engorgement des seins, l’abcès mammaire provient d’une infection à staphylococcus aureus. Il se définit comme étant la composition d’une cavité de pus dans la glande mammaire ou le tissu périglandulaire. C’est une infection qui attaque généralement les femmes allaitantes. Toutefois, il arrive que des femmes non allaitantes en soient également victimes ainsi que des hommes. Comment peut-on reconnaître un abcès des seins ? Comment le traite-t-on ?

Les différents types et signes de manifestations de l’abcès mammaire

Il existe deux formes d’abcès mammaire : l’abcès mammaire puerpéral et l’abcès mammaire non puerpéral. La première forme se manifeste généralement dans le tout premier semestre de lactation chez la femme allaitante. L’existence des stries au niveau des mamelons constitue le principal facteur de risque de l’abcès du sein. La seconde forme, l’abcès mammaire non puerpéral, survient souvent dans les cas d’intervention chirurgicale tels que les chirurgies plastiques, le piercing du mamelon.
Quant aux signes de manifestation, l’abcès mammaire se manifeste généralement par la présence d’une masse dure, chaude, gonflée et douloureuse dans le sein. Gonflé et tendu, le sein présente une coloration rouge et luisante, suivie d’un état fébrile. Il est conseillé dans ces cas de se faire consulter au plus tôt.

Le diagnostic et les traitements

Pour confirmer le diagnostic, il est recommandé une échographie des seins. Des prélèvements bactériologiques et biopsiques doivent être effectués avec une mise en observation de l’évolution des lésions.
Le traitement de l’abcès du sein peut se faire par une antibiothérapie (association amoxicilline et acide clavulanique, érythromycine ou clindamycine) ou une ponction-aspiration échoguidée. Elle se réalise à l’aide d’une aiguille pour drainer l’abcès et une solution isotonique est utilisée pour nettoyer. Toujours dans le cadre du traitement de l’abcès mammaire, la mise en place d’un drain est conseillée pour les abcès de plus de 3cm de diamètre afin de procéder à un lavement quotidien. Par contre, pour le cas des abcès de taille importante, le drainage chirurgical est préconisé.